Archives pour la catégorie “Pour des conseils de développement participatifs”

Petit guide du citoyen, Conseil de développement du Périgord Vert

Le Conseil de développement du Périgord Vert vient de publier un Petit guide du citoyen au quotidien. Se définissant comme le “premier manuel de musculation citoyenne”, ce petit fascicule de 16 pages propose de poursuivre la mobilisation citoyenne au-delà des périodes électorales.

Faisant oeuvre de pédagogie, donnant des pistes simples et concrètes pour s’impliquer dans la vie locale, le guide revient aussi sur des points de loi relatifs à la démocratie locale (consultation locale, référendum décisionnel) et sur l’exercice de la citoyenneté au niveau européen (Cour de justice de l’Union européenne, Initiative citoyenne européenne…). Il comporte également une sitographie intéressante.

Le guide est téléchargeable, faites-le connaître à vos réseaux !

Il a été réalisé par les bénévoles du Conseil de développement du Pays Périgord Vert, suite aux interventions de l’Unadel début 2014. Avec les contributions de Georges Gontcharoff (Unadel) et Benjamin Guinaudeau (Euroffel).

www.perigord-vert.com

24 et 25 novembre : 11èmes rencontres nationales des Conseils de développement

 

11e rencontres nationales des Conseils de développement

Conseils de développement, nouvelle étape ?

Cette 11ème édition des Rencontres nationales des Conseils de développement sera centrée, avec la participation de Conseils de développement venus de tous les territoires ainsi que des observateurs et acteurs de la démocratie participative, sur l’analyse de la situation des Conseils de développement suite à la vague de renouvellements conséquente aux élections municipales de 2014, ainsi que leur lecture de l’évolution des territoires dans le cadre des réformes territoriales et de l’Etat. Avec une ambition : construire ensemble un temps fort pour la démocratie locale et les (nouveaux) rapports à construire entre démocratie représentative et démocratie participative.

L’Unadel sera présente pour l’animation d’ateliers et la participation aux tables rondes.

la date : 24 et 25 novembre 2014

le lieu : Saint-Denis

(jour 1 : L’Usine / jour 2 : auditorium du Stade de France)

S’inscrire en ligne 

Découvrir le programme complet

Disparition de Michel Dinet : une pluie d’hommages

  • Hollande et Ayrault saluent le combat de Michel Dinet

“François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont rendu hommage dimanche à Michel Dinet, le président PS du conseil général de Meurthe-et-Moselle décédé samedi dans un accident de la route, en saluant notamment son combat pour «la justice sociale».index

«C’était un homme profondément bon et un élu de grande qualité», qui «avait fait du conseil général de Meurthe-et-Moselle un laboratoire de politiques sociales innovantes», écrit le chef de l’Etat dans un communiqué. Michel Dinet «était de ceux qui plaçaient au-dessus de tout les valeurs humaines. Il croyait au progrès, au partage et à la justice», poursuit-il.

«Il était un élu apprécié et reconnu pour ses positions humanistes et son combat pour la justice sociale, tant au niveau local qu’au niveau national», écrit pour sa part le Premier ministre également dans un communiqué. «Proche des gens», il «faisait partie de ces élus dont la chaleur humaine, qu’il mettait dans son engagement, était d’abord le signe de sa volonté de servir les autres et l’intérêt général», poursuit-il.

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, a également salué la mémoire «d’un homme pétri d’engagements, soucieux du sort des plus fragiles, des plus démunis et des personnes âgées».

Agé de 65 ans, Michel Dinet était président du conseil général de Meurthe-et-Moselle depuis 16 ans. Ancien instituteur, il a été député de la circonscription de Toul de 1988 à 1993.

Samedi, peu avant minuit, Michel Dinet aurait perdu le contrôle de son véhicule sur la départemental 4 près de Vannes-le-Châtel, au sud de Toul.”

Cet article a été publié ce dimanche 30 mars sur le site  Libération.fr

  • Le Conseil général de Meurthe et Moselle

“Guidé par ses convictions sincères et résolues, il mettait ses formidables capacités visionnaires au service de son engagement politique et de la gestion de la collectivité départementale. Il tenait la responsabilité politique et le service public en très haute considération avec la même finalité : faire projet et société ensemble. Animé d’une  volonté d’agir opiniâtre, il aimait répéter : « Ils sont 1 000, nous sommes deux, encerclons-les ».

Hommage à MD

  • L’Est Républicain :

“La Meurthe-et-Moselle vient de perdre en Michel Dinet l’une des plus grandes figures politiques de son histoire. Amoureux des gens et des territoires, personnage au verbe fort et ciselé, il n’a eu de cesse durant toute sa carrière politique de bâtir pour et dans l’intérêt général. Avec passion, abnégation, bonheur.

Né dans les Vosges, Michel Dinet n’a jamais oublié qui il est et d’où il vient. Le fils d’un ouvrier la compagnie des Verriers dont il était le premier des ambassadeurs.

En 1978, il devient conseiller général. Tragique ironie de l’histoire, il succède au département à la conseillère générale Claire Leclerc, qui a trouvé la mort dans un accident de la circulation.michel-dinet-photo-pierre-mathis

En 1988, il se lance dans la bataille des législatives et vient s’attaquer au général Bigeard. Sa victoire le conduit sur les rangs de l’Assemblée nationale. Pendant cinq ans, il y siégera avant d’être à son tour battu en 1993 par Aloys Geoffroy.

Michel Dinet reprend alors le chemin de l’école, avec cette humilité qui ne l’a jamais quitté. Il prend aussi cette décision. Plus jamais député et ne lui parlez surtout pas d’un siège de sénateur. Ce n’est pas son train de vie politique. Sa locomotive, ce sont les territoires. En 1998, il conduit la liste de gauche aux cantonales et parvient à ravir le Département à la droite. Un événement.

Ces dernières années, Michel Dinet s’est énormément impliqué dans le financement des compétences sociales des départements. Après plus de quarante ans de vie politique, il avait également annoncé qu’il ne briguerait pas un nouveau mandat en 2015, afin, disait-il, de se consacrer à sa famille.

À ses proches, à sa famille, L’Est Républicain adresses ses plus sincères condoléances.”

Un article d’Alexandre POPLAVSKY, paru ce dimanche 30 mars dans l’Est Républicain.

D’autres articles :

Au nom de tous les siens

La Meurthe et Moselle perd un homme d’envergure nationale

Pluie d’hommages pour Michel Dinet

La communiqué de l’Association des Départements de France

Michel Dinet, humaniste et batisseur

Hommage unanime à Michel Dinet

Des associations LGBT saluent la mémoire de Michel Dinet

 

Il est des hommes dont on mesure les leçons

Michel Dinetll est des hommes dont l’on perçoit leur humanisme et leur profondeur, à la première rencontre. Il est des hommes dont on mesure l’importance, sans pouvoir la nommer, la dire. Il est des hommes qui vous poussent à donner le meilleur de vous-même. Michel Dinet était tous ces hommes-là.

 

Il est des hommes politiques dont l’électeur s’éloigne, se méfie, se lasse. Mais il en est d’autres dont on mesure la sincérité  de l’engagement, l’adéquation entre leurs pratiques et leurs discours. Michel Dinet était d’abord un homme avant d’être un politique.

 

Il est des militants cultivant la nostalgie des idéologies, Michel Dinet était d’abord un instituteur, un praticien plus qu’un théoricien de l’éducation populaire, de la promotion sociale, de la laïcité, de la participation : un citoyen, pleinement, totalement. Autant de valeurs qui fleurent bon le début du XX° siècle, qui sont pourtant plus que jamais nécessaires, à réinventer en ce début du XXI° siècle.

 

Il est des personnes qui ont su incarner un territoire, le rendre visible bien au-delà des frontières. Il est une géographie sensible qui a su démontrer la capacité de résilience des territoires pour ne pas se désertifier comme Colombey-les-Belles en Lorraine, le Mené en Bretagne ou Mouthoumet en Languedoc-Roussillon. Le Toulois fut le creuset d’une idée, d’une conviction, d’une pratique que l’on peut appeler le développement local, l’intercommunalité, les Pays. Michel Dinet était pour nombre de personnes, de France, mais aussi d’Afrique, du monde, le héraut de cette conviction, de cette intuition.

 

Il y avait chez Michel Dinet un peu de la gouaille d’Audiard, de la posture de tribun de Jaurès, de  la profonde humilité de l’abbé Pierre, de la lucidité de Mendès-France. Michel Dinet était de ces élus qui goûtèrent aux charmes des palais de la République, mais qui se sentait tellement plus utile chez lui, pour avoir le pouvoir et le devoir d’agir.

 

En ces temps d’abstention, de défiance par rapport aux hommes politiques, Michel Dinet était l’un des rares qui réconciliait avec la politique, en faisant comprendre sa grandeur, ses servitudes, l’abnégation qu’elle nécessite.

 

Il aurait pu assumer bien d’autres fonctions. Il n’avait de cesse que de vouloir ré-enchanter la République.  Il devint président du conseil général et incarna ce que devait être une assemblée, en charge des solidarités, du vivre ensemble, de la projection dans l’avenir. Michel Dinet fut l’un des rares présidents qui pouvait convaincre de l’intérêt d’un conseil général dans ses missions de solidarité et de proximité tout en souhaitant sa disparition en tant qu’institution.

 

Michel Dinet a inspiré bien des hommes et des femmes, qui aujourd’hui sont quelque peu orphelins et surtout consternés de devoir écrire un hommage post-mortem, alors qu’il était tellement vivant, bon vivant, bien vivant.

 

Les militants, les adhérents de l’Unadel et du Carrefour des Pays Lorrains, savent tout ce qu’ils doivent à leur fondateur et compagnon de route. Ils continueront à porter et à faire vivre son message et son esprit dans l’animation et les projets de tous les territoires.

 
 
 
Télécharger cet Hommage à Michel Dinet
 

Texte rédigé pour l’Unadel et le Carrefour des Pays Lorrains par Olivier Dulucq, Claude Grivel, Axel Othelet et Cécile De Blic.

 

Conseils de développement, modes d’emploi

 

Les conseils de développement sont encore souvent la cible de critiques : méconnus, inefficaces, partiaux ­ car composés de contestataires ou, au contraire, d’amis des élus. Ces clichés occultent la réalité de ces instances encore émergentes et révèlent en fait une grande méconnaissance des dynamiques à l’oeuvre. Car en pratique, les conseils de développement sont souvent générateurs d¹idées, de projets et d’actions innovantes et participent au renouvellement de la vie démocratique des territoires.

Au travers de leur ouvrage commun « Conseils de développement : modes d’emploi », l’Unadel et l’Adels ont souhaité montrer la réalité de ce nouvel acteur territorial composite qu’est le conseil de développement, mais aussi de prendre acte des réussites et des difficultés rencontrées par les conseils de développement dans les missions principales que la loi définit. L’objectif consiste aussi à faire connaître parmi les initiatives constatées dans les territoires de projet, les leviers qui permettent à la fois de provoquer et d’entretenir la participation des acteurs dans la durée et les démarches qui prennent en compte le respect des exigences d’un développement durable.

Ce livre de 150 pages est illustré de nombreux témoignages et exemples, et de « fiches d’expériences de conseils de développement ». Il est destiné à un public large, en particulier : les membres de conseils de développement, les élus, les techniciens de structures territoriales, les associations.

Pour commander cet ouvrage contacter l’Adels :1, rue Sainte Lucie 75 015 PARIS ou par fax au 01 55 28 30 21. Prix de vente : 14 euros.

Et si on causait démocratie locale !?!

L’Unadel est partenaire des 10° rencontres de la démocratie locale organisées par l’ADELS. Rejoignez-nous !

Crise sociale, fracture civique
La société civile, acteur d’une nouvelle donne démocratique
10e Rencontres de la démocratie locale
à Dijon, les 20 et 21 octobre 2006

 

Vous trouverez ci-joint le programme complet et le bulletin d’inscription aux 10e Rencontres de la démocratie locale, placées sous le signe des liens entre crise sociale et fracture civique, dans une double dynamique de préparation d’échéances politiques importantes à venir et de compréhension des grands évènements que nous avons vécus ces derniers mois.

Extrait du texte d’appel aux Rencontres :

Les citoyens sont-ils en capacité d’agir et de contribuer de façon autonome à l’élaboration
des politiques publiques ? Quels sont les lieux et les moyens dont ils disposent pour
participer à la prise de décision ? Comment peuvent évoluer les dispositifs existants,
notamment sur les territoires intercommunaux ? Quels sont les changements institutionnels
indispensables ? Comment, à partir du local, construire une société plus juste, plus solidaire ?
Appuyées sur les bilans et les échanges d’expériences, les 10e Rencontres de la démocratie
locale seront l’expression vivante du droit de regard de la société civile sur l’action publique.


Une autre démocratie locale est possible ! Les participants aux Rencontres de la démocratie locale, sur leurs territoires et dans leurs échanges, la construisent. Rejoignez-les.

– Attention, places limitées –

Pour en savoir encore plus sur ces Rencontres et pour les préparer à l’avance,
rendez-vous sur
http://www.adels.org

 

Auteur : Olivier Dulucq

Conseils de développement: Le cycle de formation de GEANTS (Nord Pas de Calais)

L’association GEANTS propose aux conseils de développement de la région Nord-Pas de Calais un cycle de formation ” Expérimental “. Ce cycle de formation a pour objectif d’apporter des repères méthodologiques, des outils afin d’améliorer le fonctionnement des Conseils de développement permettant une participation active de l’ensemble des membres aux travaux des Conseils de développement et une plus ample implication de ces instances dans la construction et la mise en oeuvre des projets de territoire.

«  Repères méthodologiques et outils pour accompagner

les membres des conseils de développement »

 

OBJECTIFS:

Acquérir des connaissances dans le domaine du développement local et du développement territorial nécessaire afin de se situer dans son territoire et mieux identifier les enjeux de la participation au sein des pays et des agglomérations.

Echanger avec d’autres membres de conseils de développement sur sa propre implication mais aussi sur les travaux et les expériences menés au sein des Conseils de développement de la région Nord-Pas de Calais.

Découvrir des outils et des méthodes originaux expérimentés dans différents Conseils de développement de France ou dans diverses instances de démocratie locale : des grilles d’évaluation, des vidéos, des idées originales de rencontre à l’échelle des pays et des agglomérations …

 

Un animateur – des intervenants

 

L’association GEANTS est chargée de l’organisation, de l’animation et du bon déroulement de ce cycle de formation.  Dans l’objectif d’apporter des méthodes et des outils aux membres des conseils de développement GEANTS sollicitera :

 

– des Conseils de développement extérieurs à la région Nord-Pas de Calais

– des acteurs impliqués dans des instances participatives autres que les Conseils de développement ayant expérimenté des outils, des modes de fonctionnement.

 

L’association GEANTS fournira aux participants nombreux documents : guides, fiches expériences, articles puisés au sein de son réseau national, l’UNADEL, l’Union Nationale des Acteurs et Structures de Développement local et au sein de nombreux partenaires travaillant avec les Conseils de développement : l’Institut Atlantique de l’Aménagement des Territoires, l’Association Régionale de Développement Local en PACA, la cellule Développement Responsable Solidaire de Poitou-Charente …

 

 

Contenu du cycle de formation

 

1er module

L’émergence des territoires de projet et des Conseils de développement

– atelier n°1 : De l’intercommunalité au projet de territoire, comprendre la construction des pays et des agglomérations et appréhender leur devenir

date : le mercredi 10 novembre 2004 de 18h00 à 21h00

lieu : dans le Pays du Calaisis à Ardres (62) salle Chapelle des Carmes (salle située au-dessus de l’office de tourisme en centre ville)

 

– atelier n°2 : Etat des lieux des Conseils de développement en région Nord-Pas de Calais en 2003 – Débat avec les participants sur les enjeux et les problématiques repérés.

date : le mercredi 17 novembre 2004 de 18h00 à 21h00

lieu : dans le Pays du Calaisis à Ardres (62) salle Chapelle des Carmes (salle située au-dessus de l’office de tourisme en centre ville)

 

2ème module 

Outils et méthodes de fonctionnement pour les Conseils de développement

– atelier n°3 : Quelles règles de fonctionnement et quels modes d’organisation privilégier pour favoriser la participation au sein des Conseils de développement ?

date : le mardi 7 décembre 2004 de 18h00 à 21h00

lieu : Dans le Pays de Saint Omer à Ecques – salle du foyer rural (au centre du village)

– atelier n°4 : Comment les instances de participation fonctionnent-elles dans la durée ?

S’enrichir des pratiques de diverses instances de démocratie locale.

date : le mercredi 2 décembre 2004 de 18h00 à 21h00

lieu : Dans le Pays de Saint Omer à Ecques – salle du foyer rural (au centre du village)

 

 

3ème module

Encourager l’évolution des missions des Conseils de développement

 

– atelier n° 5 : Une fois le contrat de pays ou le contrat d’agglomération signé quelles seront les missions confiées aux Conseils de développement et comment seront-elles mises en oeuvre ?

date : le mercredi 19 janvier 2005 de 18h00 à 21h00

lieu : Communauté d’agglomération Artois Comm 100 avenue de Londres à Béthune – Salle du 5ème étage.

 

– atelier n°6 :

Quelles relations les conseils de développement peuvent-ils exercer avec de nouveaux acteurs du territoire et plus globalement la population?

date : le mercredi 2 février 2005 de 18h00 à 21h00

même lieu que l’atelier n°5

 

Soirée de clôture

Bilan partagé du cycle de formation : discussion sur l’impact de la formation sur le fonctionnement des Conseils de développement.

Projection d’une vidéo sur le conseil de développement du Pays des 3 V (Var, Verdon et Vair) en Haute Provence

Suite du cycle de formation : coproduction d’un texte de propositions, attentes des participants …

 

date : le mercredi 16 février 2005 de 18h00 à 21h00

lieu : Mairie de Wormhout (59) dans le Pays des Moulins de Flandre – salle de réception à l’étage.

 

Conditions de participation et Tarifs 

 

Conditions de participation

– Le cycle de formation est ouvert à l’ensemble des membres des Conseils de développement de la région Nord-Pas de Calais, aux techniciens, aux agents de développement en charge d’accompagner les Conseils de développement des pays et des agglomérations.

– Les inscr1ptions peuvent se faire pour l’ensemble du cycle de formation ou par module. GEANTS privilégiera les inscr1ptions à l’ensemble du cycle de formation.

– Le nombre de participant est  limité à 30 personnes.

– Le nombre d’inscr1ption est limité à cinq participants par Conseil de développement.

 

Tarifs

– pour les adhérents de GEANTS, les conseils de développement faisant partie de l’expérimentation CERDD et les conseils de développement adhérents à GEANTS :

15 euros par personne pour l’ensemble du cycle

6 euros par personne et par module.

– pour les non adhérents :

25 euros par personne pour l’ensemble du cycle

10 euros par personne et par module

                                               

Pour plus d’informations

 

Association GEANTS

Frédéric MINIER, en charge du cycle de formation

 

3, rue Camille Guérin 59800 LILLE

Tél : 03 20 88 33 52

Fax : 03 20 88 30 30

E-mail : fminier.geants@tele2.fr

Auteur : Bernard Jomier

Le conseil de développement du Val d’Adour fait son bilan dans la foulée de Rambouillet

Les conseils de développement poursuivent leurs travaux sur la lancé de l’expérimentation. Le conseil de développement du Pays du Val d’Adour a décidé de faire un bilan d’étape de son fonctionnement.

L’intérêt majeur de cette démarche est de démontrer la belle vitalité de cette jeune « institution » : créé depuis 3 ans, le conseil du Val d’Adour a changé de présidence en début d’année, et s’apprête à effectuer un bilan pour modifier, ajuster, améliorer  son fonctionnement.

Le questionnaire (en téléchargement) est centré sur des modalités pratiques, et le fonctionnement courant.

Sur la forme, il alterne questions ouvertes et questions fermées, ce qui permet a la fois de cerner un thème, et de permettre une plus large expression. Attention, les questions ouvertes sont plus riches mais aussi plus complexes à traiter.

Sur le fond, les points abordés peuvent interpeller tous les conseils ; par exemple : faut-il des commissions indépendantes ou mixte structure publique / CD ? Faut-il ou non se plier aux règles du quorum, avec la lourdeur que cela implique ? Mais s’en affranchir ne conduirait-il pas à générer un  système opaque ?

 

Ce questionnaire a été décidé suite aux rencontres de Rambouillet, et dans l’optique d’élaborer un règlement intérieur.

 

On regrettera peut-être dans les introductions le manque de rappel des orientations ou finalités (rappeler le sens de l’existence du conseil), ce qui pourrait faciliter la mise en perspective et la prise de recul ;  également l’absence de questions concernant les relations du Conseil de Développement au territoire du Val d’Adour, donc à ses habitants…

 

Les résultats seront traités par le bureau du CD du Val d’Adour début octobre 2004 ; dans la mesure du possible nous les communiquerons sur ce site.

Questionnaire autoévaluation CD

Auteur : Bernard Jomier