Elections municipales et intercomunales 2014

Abaissement du seuil du scrutin de liste de 3500 à 1000 habitants, respect de la parité s’appliquant dès 1000 habitants, fléchage des conseillers communautaires… : découvrez les principales évolutions des élections municipales qui auront lieu les 23 et 30 mars 2014.

Pour vous éclairer, l’Unadel a réuni plusieurs guides pratiques :

Municipales 2014 Mairie conseils

Municipales-2014-Communes-de-3500-hab

Municipales-2014-Guide-pratique-du-candidat-Financement-communication-et-organisation

Qu’est ce que le scrutin de liste ? Les électeurs ne votent pas pour un candidat se présentant seul aux suffrages, mais pour une liste de candidats, dans le cadre de circonscriptions relativement vastes, par exemple dans le cadre du département ou même à l’échelon national. Les électeurs votent pour des listes dites « bloquées » (ils ne peuvent ni changer l’ordre des noms sur la liste, ni rayer certains d’entre eux), ou bien ils ont la possibilité de mélanger différentes listes (système dit du « panachage ») ou encore de modifier l’ordre des noms (on parle de « vote préférentiel »). Texte extrait du site de l’Assemblée nationale