Il faut sauver la 341…

Dans le flot de toutes les mauvaises nouvelles sur le FEADER, nous avons été alertés par le fait que trois préfets de régions prévoyaient explicitement de charger la mesure 341 : « Acquisition des compétences et animation en vue d’une stratégie locale de développement » pour financer des choses assez éloignés du développement local.

C’est d’autant plus important que dans le naufrage actuel, c’est la seule ligne (hors Leader mais avec de tels doutes) à laquelle Pays et autres structures pouvaient prétendre assez naturellement…

En Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes, les DRAF espèrent faire financer d’autres réseaux plus agricoles qui « concourent au développement local », consulaires en tête…

En Bretagne, la préfète avant son départ a explicitement prévu de financer l’ingénierie autour des MAE, et plus particulièrement les bassins versants, sur cette mesure 341.

Quand dans le même temps, il semble que l’on ne puisse pas financer d’études ou d’ingénierie sur les autres mesures de l’Axe 3, l’étau se resserre définitivement.

Il nous semble impératif de ne pas baisser la garde sur cette mesure 341.