Le Chène et le réseau rural

Le chène du réseau rural français est inauguré. Nous préférons le roseau des territoires lorrains…

En paraphrasant Blaise Pascal qui parlait de l’homme et du réseau, nous serions enclins à dire que : “le rural n’est qu’un réseau, le plus faible de la nature, mais c’est un réseau pensant…”

Le site internet du réseau rural français a été officiellement lancé. C’est pour l’instant une coquille un peu vide, une architecture où le squellette laisse espérer d’autres choses plus tard. Il se remplira dès le 9 et 10 décembre au lancement officiel du réseau rural.

Mais, comme une mise en abîme, c’est l’excellent travail fourni par le Carrefour des Pays Lorrains qui attire pour l’instant notre attention. On pourrait nous accuser de partialité, mais force est de constater, en toute objectivité, que c’est plus une réflexion qu’un site internet. Il conclut sa mission d’animation du réseau Leader + du Grand Est non pas par des regrets, des remords ou de l’autocongratulation, mais par un “testament”… Un réseau pourquoi, comment, avec qui, etc. ?

A l’heure où au gré des procédures se font et se défont les réseaux, montrant par la même que les institutions n’ont pas compris la souplesse d’un réseau, les détruisent et mettent un temps trop long pour tâcher de les reconstituer, le site www.reseau-territoires.frest convaincant !

Auteur : Olivier Dulucq