Les CCAS maintenus

Les députés ont finalement rejeté un amendement qui avait été introduit par les sénateurs lors de la première lecture sur les responsabilités locales.

Les CCAS resteront bien obligatoires dans les communes et non pas optionnels comme les Sénateurs l’avaient envisagés.

Le rôle prépondérant que des milliers de bénévoles et d’associations joue au sein des CCAS n’est donc plus remis en cause !