les emplois menacés de l’ingénierie territoriale

Communiqué

Le conseil d’administration de l’Unadel, Union nationale des acteurs du développement local, réuni aujourd’hui, vendredi 31 mars 2017, dénonce avec vigueur l’abandon par de nombreux conseils régionaux et d’autres collectivités territoriales (départements et intercommunalités) du financement des structures de développement local (pôles, pays…) et d’animation de l’éducation populaire.

Ces décisions politiques et financières interviennent à un moment où, plus que jamais, des grandes interrogations et des questions essentielles traversent nos communautés locales : mobilisation et participation des citoyens, des associations, des élus, des acteurs économiques dans les territoires de proximité, émergence d’un nouveau modèle de développement économique et social territorialisé, élaboration de politiques publiques co-construites avec les habitants dans un esprit de démocratie d’implication citoyenne.

La disparition de ces financements publics provoque de nombreuses suppressions d’emplois exercés par des femmes et des hommes, professionnels du développement local et de l’ingénierie territoriale, dans les quartiers urbains et les espaces ruraux.

Le conseil d’administration de l’Unadel témoigne sa solidarité à toutes celles et tous ceux qui militent et travaillent pour le développement économique, social et environnemental dans les territoires.

Enfin le CA interpelle l’Etat Républicain pour qu’il intervienne avec fermeté et apporte des solutions en réponse à la détresse ressentie par celles et ceux qui ont œuvré au service du développement local dans les territoires de France.

UNION NATIONALE DES ACTEURS DU DEVELOPPEMENT LOCAL

UNADEL, 150 -154 rue du faubourg Saint Martin, 75010 PARIS