Où sont les femmes ?

Même dans les conseils de développement, dans des territoires neufs, de projet, dans des instances de participation, les femmes demeurent le sexe faible.

Une excellente étude réalisée en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, par Elixir, pour le compte du Conseil Régional PACA et la Délégation régionale aux droits des femmes, pointe que l’intégration de la dimension égalité des femmes et des hommes n’est pas réussie.

On peut classiquement s’interroger tous les 8 mars pour savoir comment la question de la parité progresse. Mais cette expérimentation “Genre et Territoires de projets” conduite en 2003 et 2004 doit nous interroger.

Le taux de féminisation moyen des conseils de développement, dans les pays comme dans les agglomérations, en région PACA, n’est que de 22%. Alors que l’on prône la participation, la modernité de cette approche comparativement au vieillissement de la représentation, on reproduit donc à l’identique les schémas de gouvernance classique dans les conseils.

Les enjeux de pouvoirs sont pourtant  en principe limités, l’absence d’élection serait censée favoriser les choses, il n’en est rien. On retrouve à l’oeuvre les modes d’organisation et de répartition, qui n’étant pas “naturels”, mais bien socialement construits, laissent de coté, pas simplement les femmes, mais la dimension humaine du développement.

On le savait déjà, mais cette expérimentation le confirme, “si rien n’est fait, il n’y a pas de raison que ça change…”.

L’égalité se heurte à divers obstacles dont, la prégnance des représentations individuelles ou collectives quant aux rôles et fonctions assignés aux hommes et aux femmes dans la collectivité, la classification des femmes comme “catégorie” défavorisée, la faiblesse et/ou la frilosité de l’impulsion politique, l’immobilisme administratif, la condescendance et le regard amusé de certains, le tout masquant un manque de savoir-faire.

Cette expérimentation a permis de capitaliser un peu de méthode, de méthodologie. A l’heure où certains conseils de développement vont aborder le renouvellement de leurs membres, il serait central qu’ils intègrent l’approche de genre, avec méthode, patience et détermination.

Pour en savoir plus, contacter el.md@wanadoo.fr

Etude disponible à l’Unadel

Auteur : Olivier Dulucq