PER, nouvelle circulaire

En date du 9 février, une nouvelle circulaire sur les PER qui ouvre encore un peu plus grand les vannes…

Après celle du 15 décembre qui lancait l’appel à projets, une nouvelle circulaire cosignée par le ministre de l’agriculture et celui délégué à l’aménagement du territoire, donne quelques précisions.

Et il faut beaucoup d’abnégation pour ne pas tomber dans la critique que certains, à juste titre, nous reprochent de manier trop facilement.

  1. Les porteurs de projets pourront être aussi… des conseils généraux ou des associations représentatives (?…).
  2. La limite cantonale n’est pas aussi manifeste que celà… Un canton pourrait être concerné par la retombée de plusieurs projets de pôle, à la condition que tous les investissements importants ne soient pas concentrées sur le même canton.
  3. En cas de doute sur le montant du soutien public de l’Etat, on rappelle au passage qu’ils intègrent d’ores et déjà les crédits de l’ADEME, mais aussi ceux des autres agences.

Nous sommes de plus en plus PERdus, PERplexes… Nous avons décidément du mal à trouver quelques rePERes dans cette approche de plus en plus PERmissive qui risque de PERturber durablement les structurations territoriales.

Auteur : Olivier Dulucq