Repentez-vous pauvres pêcheurs

Pas de contrition tardive, mais la stupéfaction de voir dans la Loi sur l’Eau, bientôt en discussion au Parlement, la création d’un nouvel impôt…

« Art. L. 213-10-12. – I. – Une redevance pour protection du milieu aquatique est due par les personnes qui se livrent à la pêche mentionnées au II. Elle est collectée par les fédérations départementales des associations agréées de pêche et protection du milieu aquatique, les associations agréées de pêcheurs amateurs aux engins et filets, la commission syndicale de la Grande Brière et les comités départementaux ou interdépartementaux de la pêche professionnelle en eau douce.

« II. – La redevance est fixée chaque année par l’agence de l’eau, dans la limite des plafonds suivants : « a) 10 € par personne qui se livre à l’exercice de la pêche, pendant une année, au sein d’une association mentionnée au I ; etc. »

Edgar Faure disait à juste titre : “La réforme fiscale, c’est quand vous promettez de réduire les impôts sur les choses qui étaient taxées depuis longtemps et que vous en créez de nouveaux sur celles qui ne l’étaient pas encore.”