Services publics

Alors que Jean-Pierre RAFFARIN a annoncé une conférence nationale sur les services publics en milieu rural, le ministre de l’Équipement multiplie les initiatives sur ce thème.
“Garantir à tous l’accès aux services publics.” Gilles de ROBIEN veut pousser plus loin les “expérimentations” en matière d’équipement des zones rurales. Les quatre départements pilotes depuis l’été 2003 (Corrèze, Dordogne, Savoie et Charente) seront donc rejoints par dix autres * en vertu de la nouvelle charte du maintien du service public en milieu rural, signée le 30 novembre par Gilles de ROBIEN, Frédéric de SAINT-SERNIN et quinze opérateurs nationaux (GDF, EDF, SNCF, La Poste, ANPE, France Télécom…). Objectif : tenir compte des premiers résultats observés – mise en place de points d’accueil polyvalents, projets de partenariat avec des commerces itinérants, amélioration de la gestion des gardes médicales – pour étendre encore l’accès aux services publics. Les préfets devront jouer un rôle essentiel de coordination. La concertation avec les élus locaux devra avoir lieu “très en amont de toute décision“, comme le réclame Jacqueline GOURAULT, première vice-présidente de l’AMF. Par ailleurs, le gouvernement s’est également lié à la fédération nationale des PIMMS (Points d’information médiation multi services), dont la “capacité d’expertise sera mise au service des territoires”. Parallèlement à ces accords, la SNCF et La Poste ont annoncé avoir conclu un protocole de coopération permettant la vente de billets de train dans certains bureaux de poste. Et le tout sera évalué à intervalles réguliers par un comité de suivi réuni autour de Gilles de ROBIEN.

*Cher, Creuse, Hautes-Alpes, Haute-Marne, Oise, Manche, Mayenne, Somme, Haute-Corse, Corse-du-Sud.

Auteur : Olivier Dulucq