La Commission valide le développement rural

Publié le 6 juillet 2005 | dans Autres catégories | par Jean Maillet

 IP/05/845

Bruxelles, le 5 juillet 2005

La Commission adopte des orientations stratégiques pour le développement rural (2007-2013)

La Commission européenne a adopté aujourd’hui une proposition d’orientations stratégiques de l’UE pour le développement rural. Faisant suite à l’accord politique conclu lors du Conseil de l’agriculture du 20 juin sur le nouveau règlement de développement rural, les orientations offrent une approche stratégique et une série d’options auxquelles les États membres peuvent recourir pour leurs programmes nationaux de développement rural. Depuis la réforme de la politique agricole commune, le développement rural joue un rôle de plus en plus important en aidant les zones rurales à relever les défis du XXIsiècle. Les campagnes représentent 90 % du territoire de l’UE élargie et le nouveau règlement étend les possibilités d’utiliser le financement de développement rural pour stimuler la croissance, créer des emplois dans les zones rurales conformément à la stratégie de Lisbonne et améliorer la durabilité en accord avec les objectifs de Göteborg.

«La politique de développement rural est une politique d’assurance vie pour les zones rurales où vit encore environ la moitié de la population de l’UE» a déclaré Mariann Fischer Boel, membre de la Commission chargé de l’agriculture et du développement rural. «Ce document stratégique offre aux États membres un arsenal d’instruments dans lequel ils peuvent puiser en fonction de leur situation et de leurs priorités propres. La politique de développement rural a pour vocation de favoriser l’innovation et le développement économique dans les campagnes. Elle a un rôle essentiel à jouer dans la stimulation de la croissance, la création d’emplois et la préservation de notre environnement rural unique».

La future politique de développement rural de la période 2007-2013 sera axée sur trois domaines conformément aux «trois axes» de mesures définis dans le nouveau règlement: amélioration de la compétitivité de l’agriculture et de la sylviculture; protection de l’environnement et entretien des paysages; amélioration de la qualité de vie et diversification de l’économie rurale. Un quatrième axe fondé sur l’expérience du programme Leader introduit des possibilités d’approches locales ascendantes en matière de développement rural.

La nouvelle période de programmation fournit une occasion unique de recentrer le soutien au titre du nouveau Fonds de développement rural sur la croissance, l’emploi et le développement durable. La date butoir pour l’adoption des orientations stratégiques de l’UE est fixée à l’automne 2005. Les États membres pourront arrêter définitivement la programmation détaillée de leurs plans stratégiques nationaux au cours du premier semestre de 2006.

Pour chaque série de priorités, des actions clés sont proposées. Les États membres préparent leurs stratégies nationales de développement rural sur la base de six orientations stratégiques communautaires, qui contribueront à:

  • définir les domaines dans lesquelles l’utilisation du soutien communautaire en faveur du développement rural crée le plus de valeur ajoutée au niveau de l’UE;
  • établir le lien avec les principales priorités de l’UE (Lisbonne, Göteborg);
  • assurer la cohérence avec les autres politiques communautaires, en particulier dans le domaine de la cohésion et de l’environnement;
  • accompagner la mise en œuvre de la nouvelle politique agricole commune axée sur le marché et la restructuration nécessaire qu’elle entraînera dans les anciens États membres comme dans les nouveaux.

Orientations

1. Amélioration de la compétitivité des secteurs agricole et forestier

2. Amélioration de l’environnement et du paysage

3. Amélioration de la qualité de vie dans les zones rurales et encouragement de la diversification

4. Constitution de capacités locales pour l’emploi et la diversification

5. Traduction des priorités en programmes

6. Complémentarité entre les instruments communautaires