Serment, le retour ?

Publié le 14 septembre 2005 | dans Autres catégories | par Jean Maillet

Le député UMP des Pyrénées Orientales, Daniel Mach, vient de déposer à l’Assemblée nationale une proposition de loi quelque peu surprenante voire surannée.

Il propose que les responsables d’exécutifs locaux, maires, présidents d’intercommunalités, de conseils généraux et régionaux, prêtent serment.

Au Moyen age, serments, promesses et engagements ont fondé la vie politique et contribué au maintien et à la reconstitution du lien social. Ils se sont ritualisés, institutionnalisés et ont été mis par écrit. Ont-ils pour autant été mieux respectés ? On peut se souvenir notamment de Louis-Napoléon Bonaparte qui, en 1848, jura de  rester fidèle à la République démocratique, une et indivisible et de remplir tous les devoirs que (lui) impose la Constitution.” Il organisera un coup d’Etat en décembre 1851…

Cette proposition de loi prévoit même la destitution des élus s’ils venaient à ne pas respecter leur serment, prêté debout devant les autres élus.

On ne mesure pas bien quelle actualité ou quelle crainte préside à cette proposition.