Vers des pôles d’excellence ruraux ?!?

Publié le 25 août 2005 | dans Politique de développement rural | par Jean Maillet
Au détour d’une interview de Chistian Estrosi, dans la Tribune du 23 août 2005, l’on apprend que le gouvernement réfléchit à la labellisation de pôles d’excellence ruraux ! Résultat des courses dans trois semaines…

“Invité par le Premier ministre à “prolonger la démarche des pôles de compétitivité” dans d’autres domaines, Christian Estrosi réfléchit à l’idée de créer des pôles d’excellence ruraux. Il s’agit, pour l’Etat, d’appuyer des projets innovants en matière de tourisme, de culture, mais aussi, sujet ô combien préoccupant dans de nombreux territoires menacés de désertification, en matière d’accueil des professionnels de la santé. Mises en oeuvre par des communautés de communes, ces “solutions innovantes” seraient encouragées par le biais de mesures d’exonération fiscale et sociale. Le ministre délégué fera part, d’ici à trois semaines, de ses propositions.”

La Tribune du 23 août 2005

Christian Estrosi, ministre délégué à l’aménagement du territoire, ne prend pas de vacances ou presque, comme son ministre de tutelle, Nicolas Sarkozy. Après l’annonce des pôles de compétitivité, des métropoles, des territoires littoraux, on apprend qu’est lancée la piste de pôles d’excellence ruraux !

Probablement une bonne idée née du tour de France, sans EPO, que réalise actuellement le ministre. De pôle de compétitivité en pôle de compétitivité, il a du réaliser qu’ils étaient bien urbains ou trop peu ruraux. Par souci d’équilibrage, il veut probablement soutenir aussi les territoires ruraux.

Mais comme le dit si bien un proverbe persan, le diable agit avec précipitation, quand Dieu travaille lentement…

L’idée de soutenir des projets culturels ou touristique est probablement pertinente. Ces secteutrs d’activité avaient été trop oubliés dans la loi sur le développement des territoires ruraux de février 2005. Quant aux professions de santé, c’est vraissemblablement une vraie préoccupation de bon nombre de territoires, mais il faudrait peut être déjà voir comment se mettent en place les articles 38 et 39 de cette même loi.

Remarque supplémentaire : il est surprenant de déterminer d’ores et déjà que c’est au niveau des intercommunalités seulement que devront s’imaginer ces pôles d’excellence.

Monsieur le Ministre, nous sommes prêts à y travailler et à faire remonter des propositions, des idées. Les délais sont courts…

Auteur : Olivier Dulucq