Mobiliser les habitants pour la transition énergétique

Dans le Tarn, le Pôle territorial de l’Albigeois et des Bastides (PTAB) associe des habitants à son Plan climat-air-énergie territorial.

La dernière génération de Plan climat-air-énergie territorial (PCAET) vise à rendre les territoires autonomes en énergie à l’horizon 2050. Si l’objectif ainsi résumé est compréhensible, les moyens de l’atteindre sont loin d’être maîtrisés. Il y a tout d’abord le fonctionnement actuel de l’économie et de la société : chacun tire ce qu’il peut de la situation présente tout en renonçant à changer les multiples facteurs (transport, consommation, habitat…) qui façonnent notre quotidien. Il y a ensuite le sentiment que malgré l’action des pouvoirs publics, ce qui est à la portée des citoyens est très en dessous des efforts à réaliser pour réduire durablement notre empreinte énergétique. Et enfin, il y a le manque d’imagination et la difficulté à se projeter à trente ans : « Qu’elle sera notre alimentation ? » ; «  de quels transports ou habitat aurons-nous besoin ? » ; « quelle relation au travail aurons-nous ? »…

Conscients de ces difficultés, les responsables du PCAET, géré par le Pôle territorial1, ont cherché à répondre à ces questions. Non pas de manière théorique, mais en mobilisant des citoyens acceptant d’aller au-devant d’autres citoyens de leur territoire pour recueillir leur avis sur trois questions : « Comment percevez-vous la situation actuelle ? » ; « quelle solution optimale envisagez-vous ? » ; « quels efforts êtes-vous prêts à faire, seuls ou avec d’autres, pour y parvenir ? ». Pour cela, les responsables du PTAB ont mobilisé vingt personnes, dont certains membres du Conseil de développement2, pour réaliser par équipe de deux, une cinquantaine d’entretiens dans les cinq communautés de communes du territoire auprès d’un large panel de citoyens et citoyennes. Ces volontaires ont conçu et réalisé la démarche durant l’hiver 2017-2018 et le résultat des entretiens a été présenté le 26 avril 2018 à Albi, lors d’une journée consacrée au diagnostic du territoire en matière d’énergie. Ce diagnostic comporte ainsi non seulement le bilan énergétique actuel et les objectifs du PCAET travaillé par des bureaux d’études, mais aussi la description de ce que les citoyens proposent et envisagent de prendre en charge.

L’Unadel et l’équipe du PTAB ont accompagné la définition, le déroulement et la valorisation de cette démarche d’«Écoute citoyenne » qui a mis en évidence la disponibilité de citoyens et l’efficience de leur mobilisation. Ce travail, présenté officiellement par les « écoutants » en avril et ultérieurement dans les intercommunalités du PTAB, peut être aujourd’hui prolongé de manière formelle par une évaluation de la cohérence entre les objectifs et actions prévues par le PCAET et ce que les citoyens se disent prêts à faire. Cette énergie citoyenne mobilisée ne pourrait-elle pas aussi servir à la définition d’autres politiques publiques ? Une telle démarche rend les personnes actrices des décisions qui les concernent et correspond à une conception de la démocratie qui ne se limite pas à voter tous les six ans…

Gérard Logié

1- Ce pôle d’équilibre territorial et rural (syndicat mixte) élabore les stratégies de développement durable des cinq communautés de communes qui le constituent et lui ont délégué certaines missions (programmes de développement territorial, Leader, PCAET…).

2- Le PTAB est doté d’un Conseil de développement qui réunit des représentants des acteurs économiques, sociaux, culturels et associatifs du territoire. Il est consulté pour avis et suggestions, sur les principales orientations du Pôle.

Réunion des écoutant.es

Retrouvez cet article dans les pages de la revue Transrural Initiatives :  Les citoyens se mobilisent pour la transition énergétique !