Le Collectif Villle Campagne cesse ses activités : triste nouvelle

Nos amis et partenaires du Carrefour du Métiers cessent leur activité, c’est une part importante de l’ingénierie du développement local qui disparait aujourd’hui…. c’est inquiétant, c’est regrettable, c’est injuste.

le communiqué du bureau de CVC

Après une vingtaine d’années d’existence, l’association Collectif Ville Campagne entre en liquidation judiciaire  à la fin de ce mois. Cette décision a été prise par le Tribunal de Grande Instance le 28 septembre. Depuis 9 mois, le collectif était en observation, dans le cadre d’une procédure de sauvegarde. Malgré le savoir-faire du CVC, et en dépit des nombreux efforts réalisés et des travaux en perspective, la dette accumulée au cours des épisodes de turbulence de ces dernières années était devenue trop lourde, empêchant la construction d’un plan de redressement.

La mise en liquidation du Collectif met donc un terme à l’ensemble des travaux en cours ainsi qu’à toutes les activités qu’il porte. Les cinq salariés seront licenciés pour motif économique dans les prochains jours.

Ce n’est pas une page qui se tourne, c’est une page qu’on déchire. La disparition du Collectif vient s’ajouter malheureusement  à celle d’autres structures cousines et amies.

Le bilan porté par le CVC, de « Campagnes en Mouvement » à « Projets en Campagne » en passant par les travaux pour d’innombrables partenaires dont vous êtes (Etat, territoires, acteurs publics, organismes de recherche..) et sans compter les dizaines de sessions d’information destinées aux candidats à l’installation en milieu rural est considérable, et à bien des égards irremplaçable.  

Le rôle que le CVC a joué  jusqu’à ces derniers jours, la place qu’il a eue et la reconnaissance dont il fait l’objet sont le fruit du travail d’une équipe salariée de grande valeur, conduite depuis l’origine par Jean-Yves Pineau, et qui s’est impliquée jusqu’au bout et sans compter. Nous voulons la saluer très solennellement.

Les valeurs qui nous ont animés, et qui ont animé tous les administrateurs et les salariés successifs de l’association, demeurent. Nous espérons que le réseau partenarial, qui s’est construit autour du collectif, saura garder la mémoire de ce qui s’y est inventé ; et saura poursuivre l’œuvre engagée.

Le bureau du Collectif Ville-Campagne : Anne Carton, Marc Gastambide, Georges Persoz, Vincent Piveteau